MCHIST- L'histoire en Miniature - Maurizio Corona

 En stock

35,00

Référence MCHIST

MCHIST- L'histoire en Miniature - Maurizio Corona

Livre consacré au Musée de la Figurine de Compiègne

Texte Français et Italien (extrait en fichier PDF)

Neuf - Edition Nov 2017

Ayant succombé à cette maladie aussi merveilleuse qu’implacable qui s’appelle passion pour l’histoire ”, Maurizio Corona - notaire de son état, écrivain et explorateur des siècles par vocation - a trouvé depuis de longues années le meilleur des remèdes : dévorer les livres et se plonger dans cette histoire qu’il aime tant à travers des figurines, des miniatures et des dioramas, à savoir ces maquettes reproduisant de grands événements militaires ou civils, des plus célèbres batailles aux plus humbles scènes de la vie quotidienne. Aussi y découvre-t-on Waterloo, bien sûr, mais également un café parisien de la Belle Époque, avec ses minuscules garçons de café en tablier, ou encore une cuisine du XIXème avec un éplucheur de patates à la place d’honneur, en somme une Europe infinitésimale en bois, en étain, en plomb ou en papier, sculptée ou peinte pour représenter une époque, mais souvent bien plus vivante que l’Europe actuelle. Et c’est justement cette Europe millénaire, retrouvée dans les plus fascinants de ses musées, que Maurizio Corona nous illustre dans sa collection L’Histoire en miniature ”. Ce premier volume est consacré au Musée de la figurine historique de Compiègne, le plus célèbre du genre en France. En feuilletant ces pages, vous vous retrouverez au chevet lilliputien du lit à baldaquin de Marie-Louise, même où Napoléon fut ensorcelé par les grâces de sa future femme, ou bien face à Jeanne d’Arc, ou encore dans les pas d’un peloton de fantassins français de la Grande Guerre, tragiques dans leur uniforme à l’absurde pantalon rouge les ayant transformés en cible à abattre par l’artillerie allemande. Autant de rêves, de gloires, d’épopées, tout est reconstruit à la perfection ! Et ici, personne n’est perdant à jamais, que ce soit sur le champ de bataille ou dans sa vie de tous les jours ; personne de rit du petit soldat amoureux d’Andersen qui meurt au garde-à-vous, debout sur la seule jambe qui lui reste : ces miniatures plongées dans leur époque rendent justice à tous. Voilà comment opère leur magie, cet enchantement auquel ont succombé des millions de personnes au cours des siècles, des gens simples ou des hommes de culture, des menuisiers comme des hommes de sciences. Maurizio Corona a su la reconquérir et la conserver pour nous l’offrir.

Luigi Offeddu